Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
5 Rue Jean Lebeau 77450 Esbly
+33 7 884 665 30
assia@hypnologiste.fr

Dépression Souriante

Hypnose ericksonienne et thérapies brèves

Et si vous preniez enfin soin de ce qui se cache derrière le masque

Le stigma entourant la souffrance mentale et la peur qu’elle suscite ajoutent un poids supplémentaire à ceux qui se sentent alors obligés de supporter en silence.

Les premières confidences rencontrent de l’entourage des “Ne sois pas fragile !” ou des “Oh c’est rien ! ça te passera !”… sauf que le temps passe et parfois cette ombre noire ne passe pas. Alors, de quoi s’agit-il ? Et comment s’en sortir ?

La dépression souriante, ou high-functioning depression, est une forme de dépression où les différents symptômes n’affectent pas les sphères de vie professionnelle et familiale du sujet. Pourtant, la souffrance est bien réelle et le risque de complications présent.

Commençons d’abord par différencier dépression souriante et dépression clinique.

La dépression clinique est un terme médical pour une affection caractérisée par au moins 5 des 9 symptômes majeurs répertoriés dans le DSM-V sur une durée continue de plus de 2 semaines : l’humeur dépressive, désintérêt pour la majorité des activités et absence de plaisir, changement notable de l’appétit, troubles du sommeil, ralentissement ou agitation psychomoteurs, fatigue, dévaluation de sa personne et culpabilité, difficulté de concentration et de raisonnement, récurrence de pensées liées à la mort.

La survenue de ces symptômes nécessite de consulter un médecin, qui est seul habilité à poser un diagnostic de dépression clinique, et pourra coordonner la meilleure stratégie de soin en fonction de la personne et des symptômes.

Quant au terme “dépression souriante”, il caractérise non pas le type de dépression ou sa sévérité, mais plutôt la capacité de la personne à continuer à maintenir ses activités : travailler, étudier, maintenir des relations sociales… en donnant l’impression à son entourage que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, souvent aussi, en refusant à soi-même de se plaindre jusqu’à arriver à un point de quasi rupture ou l’apparition d’autres symptômes tels que des douleurs psychosomatiques.

À quoi reconnaître la dépression souriante ?

Tu as certainement déjà entendu

les signes

Les risques à ignorer les signaux

maladies

échec

suicide

Situation future

L’hypnose est une thérapie efficace

Etudes menées

Mon expérience

Assiouuu

while fighting depression